Documents coup de coeur

Au cours des classements, les archivistes découvrent régulièrement des documents qui attirent leur attention.
Qu'ils soient surprenants, beaux, drôles, émouvants, prestigieux ou utiles, tous ces documents sortent de l'ordinaire.
Nous partageons ici avec vous ces découvertes qui contribuent à rendre le métier d'archiviste passionnant.

Le fort de Lauzerville

Il y a quelques années, une étude concernant l'occupation du sol au Moyen-Age avait été menée sur la commune de Lauzerville, à l'occasion de travaux universitaires, mais faute de documents, certaines hypothèses n'avaient pu alors être vérifiées, notamment l'existence de fossés entourant le village.

Or, à l'occasion du reclassement de la sous-série 2 O, un document (2 O 284/5), de prime abord anodin, a permis de confirmer cette hypothèse.

Consulter

Les œuvres de jeunesse d'Hector d'Espouy

Récemment, le classement des documents de la commune de Cazères a offert une belle surprise en révélant des œuvres de jeunesse de l'architecte et peintre ornementaliste renommé, Hector d'Espouy.

Consulter

Sorcellerie : les bons remèdes du sieur Gleizou

L'an 1644, à Aussonne. 
Le juge seigneurial des lieux mène une instruction sur des bruits qui courent au sujet d'un certain Gleizou (que l'on surnomme "Sartroulet") et de son disciple Cestérou. Ceux-ci semblent être un peu guérisseurs, un peu sorciers. Des personnages comme on en rencontre encore quelquefois dans les campagnes : des rebouteux, guerrisseurs, faisant disparaître les verrues et apaisant les brûlures. Mais le champ des compétences de Gleizou et Cestérou s'étend un peu au-delà de cette médecine « alternative ».

Consulter

Une photographie-mystère du fonds Labouche identifiée

En 1993, le Conseil départemental de la Haute-Garonne fait l’acquisition du fonds d’images de la maison toulousaine de cartes postales, Labouche frères. Parmi les plaques de verre qui y figurent, se trouve un ensemble non légendé évoquant des photographies de famille.

Qui est donc ce jeune soldat ? L’enquête va commencer.

 

Consulter

L'effondrement du clocher de la Dalbade à travers les archives judiciaires

Le dossier de non lieu que nous vous présentons aujourd'hui contient l'ensemble le plus important de documents sur la catastrophe, l'histoire et l'état du bâtimentà travers les dépositions (des témoins, victimes, spécialistes), les enquêtes, les rapports d'expertises et les pièces versées au dossier (courriers, plans, croquis, photos, articles de journaux.).

 

Consulter

Les émouvants dessins d'un enfant sourd en 1845

La lettre manuscrite (cotée 3 X 257) que ce père, revendeur de chandelles, adresse au préfet pour son fils de 10 ans, sourd-muet de naissance, est datée du 27 juillet 1845. Le père y fait l'éloge de l'intelligence de son enfant et espère obtenir des bourses pour un placement en institution.

Consulter
haut de page