Actualité du service

Inventaire : rapports d'essai en soufflerie

Le 16/09/2019 Nouveautés

L’institut de mécanique des fluides de Toulouse (IMFT) a versé en mai 2011 l’ensemble des rapports rédigés à l’issue d’essais effectués au sein de la soufflerie aérodynamique de Banlève entre 1939, date de sa mise en service et 1997, année marquant la fin de l’utilisation de la soufflerie pour des commanditaires extérieurs à l’IMFT, publics comme privés.

Créé en 1930 à l’instigation du ministère de l’air par l’université de Toulouse, l’IMFT a succédé à l’institut d’électrotechnique et de mécanique appliquée. La soufflerie construite en 1938 sur le site de Banlève, à proximité du laboratoire de recherches hydrauliques, confirme alors l’établissement dans sa vocation aéronautique avec pour principaux bénéficiaires les avionneurs toulousains Latécoère et Dewoitine.

Ce fonds, par la diversité tant des essais menés que de leurs commanditaires (non seulement les avionneurs locaux cités plus haut mais aussi de nombreux constructeurs du sud de la France) offre à l’historien plusieurs champs de recherche, sur le plan technique bien sûr mais aussi dans les domaines industriel, économique et politique. Le physicien y trouvera de son côté un matériau essentiel pour l’étude des mesures aérodynamiques telles qu’elles étaient pratiquées à la fin des années 1930 et leur évolution au cours des cinq décennies suivantes, illustrant de belle manière les principes de la mécanique du vol.

 

Consulter l'inventaire des rapports d'essai en soufflerie de l'IFMT (1937-1996)


haut de page