Actualité du service

Inventaire de l'abbaye de Nizors

Le 24/12/2019 Nouveautés

L’abbaye cistercienne de Nizors est une fille de celle de Bonnefont. Il semble qu’à la fin du XIIème s. cette dernière envoya une colonie de moines s’installer sur des terres données en 1190 par Vital de Saman entre Boulogne-sur-Gesse et Blajan. Les bâtiments de l’abbaye furent achevés durant la première décennie du siècle suivant. Commença alors une période prospère qui vit cet établissement devenir un acteur majeur du développement local autour des villages de Mondilhan, Boulogne-sur-Gesse, Blajan … accordant des coutumes aux villageois et baillant à fiefs aux paysans les terres de plus en plus importantes provenant des donations pieuses qu’il sut attirer.

La guerre de Cent Ans et ses pillages, le dévoiement de la règle et le peu de vocations suscitées par l’institution signèrent le déclin de l’abbaye au XVème s. De trente-huit moines au début du XIVème s. il n’y en eut plus que quinze vivant loin de l’idéal monastique des débuts.

Les guerres de religion, les abbés commendataires et à travers eux les appétits de la noblesse pour les richesses des abbayes, les dettes et les procès finirent de mettre à genoux l’abbaye qui s’étiola tout au long de la période moderne jusqu’à la révolution.

Suite à la vente des biens nationaux, les bâtiments furent démolis. Après six cent ans d’existence, il ne reste rien aujourd’hui de l’abbaye de Nizors que la salle capitulaire.

Consulter l'inventaire de l'abbaye de Nizors


haut de page