Découvrez l'autre visage des Archives 31 sur Facebook


>
>

Paule de Viguier ([1518] - 1610)

Paule de Viguier, alias "la Belle Paule"
«La Belle Paule» par Henri Rachou (1856 - 1944)
Fresque de la salle des Illustres à l’hôtel de ville de Toulouse.

Paule de Viguier (née vers 1518, décédée le 12 mars 1610 à Toulouse), est plus connue sous le surnom de la Belle Paule.

Fille d’Antoine de Viguier, marchand de Toulouse, et de Jacquette de Lancefoc, elle fut réputée pour sa grande beauté. Elle épousa en premières noces Pierre de Baynaguet, trésorier général de France en Languedoc, qui décéda en août 1582, puis se remaria avec Philippe de Laroche, baron de Fontenilles, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, qui la laissa veuve vers 1592.

C’est François 1er, en visite à Toulouse en 1533, qui, après avoir reçu les clefs de la ville des mains de Paule de Viguier, donna à la jeune fille le nom de « la Belle Paule ».
Sa beauté impressionna tant les toulousains qu’ils obtinrent que la jeune fille se montre à sa fenêtre deux fois par semaine.

Utilisant sa renommée et la fortune familiale, Paule de Viguier entretint par la suite de nombreux artistes et participa ainsi à la Renaissance toulousaine.

Elle mourut à Toulouse en mars 1610 et fut ensevelie auprès de sa mère, dans le tombeau des Lancefoc situé au couvent des Augustins, dans la chapelle des onze mille Vierges. Son caveau continua d’être visité longtemps après sa mort par les toulousains.

Trois frégates de la marine royale portèrent le nom de « la Belle Poule » (en 1765, 1802 et 1834), en référence à la Belle Paule. C’est à bord de l’une d’elles que les cendres de Napoléon 1er furent ramenées de l’île de Sainte-Hélène en France.


haut de page

ad31 - mentions légales