'

Henri Jansou photographe (1874-1966)

Son oeuvre



Son histoire personnelle et familiale

Henri Jean Jansou est né le 18 février 1874 à Lavaur, dans le Tarn. Ses parents, Jean Jansou et Cécile Camboulives, tous deux cultivateurs à Lavaur, décèdent en 1892. A 20 ans, en 1894, lors de son service militaire, Henri, toujours domicilié à Lavaur, exerce la profession de domestique. Il lui faudra de la volonté et de la persévérance pour devenir le photographe professionnel que l’on connaît.

Le 18 janvier 1898, il épouse, à Lombers, Léonie Berthe Eugénie Carme. Une fois installé à Toulouse, il ne cesse de se perfectionner, en suivant les cours du soir à l’Ecole des Beaux-Arts, et se cultive par l’étude de la musique.
Le couple aura trois enfants : René, Marguerite et Georges.

Henri Jansou exercera son métier en tant que photographe indépendant et comme salarié de la maison toulousaine d’édition de cartes postales Labouche frères. Sa longue carrière est récompensée par la grande médaille d’Or du travail. Il disparaît à l’âge de 93 ans le 9 août 1966. Une rue et une impasse à Toulouse portent son nom.


  • 1 Num 18/45 (fonds privé de la famille) :
    Portrait de famille, 1926
    Son fils René, Henri Jansou, sa femme Berthe, sa fille Marguerite, l'épouse de son fils Madeleine.
  • Portrait d'Henri Jansou et de sa femme, 1937
    (fonds privé de la famille)
  • Médaillés du travail à la foire de Toulouse
    (fonds privé de la famille)
  • Portrait d'Henri Jansou à 87 ans avec son fils René, 31 décembre 1961
    (fonds privé de la famille)
  • Portrait d'Henri Jansou à 91 ans, 1965
    (fonds privé de la famille)


Le photographe indépendant

Henri Jansou possède plusieurs adresses professionnelles à Toulouse : d’abord au 12 rue des Couteliers, puis au 8 rue des Coffres (dès 1902), et enfin au 7 rue des Fleurs (dès 1903). Sur les supports des photographies qu’il réalise, il s’affiche comme photographe d’art. Une de ses spécialités est le tirage de grands portraits au charbon. Le charbon est apprécié pour les portraits et sied particulièrement aux photographies de grand format. L’image est constituée de noir de carbone finement broyé et dispersé dans une couche de gélatine. Le procédé au charbon fournit des images très stables qui se conservent très bien.


  • Cintegabelle : le pont et le calvaire
    H. Jansou, rue des Couteliers, 12. Toulouse
  • Grenade : la halle un jour de marché
    H. Jansou, rue des Coutelier, 12. Toulouse
  • Castanet : la Grand-rue
    Photographie Henri Jansou, 8 rue des Coffres
  • Portrait d'enfant
    Photographie d'art, H. Jansou, 7 rue des Fleurs, Toulouse
  • Spécialité de grands portraits au charbon. Verso d'une photographie.
  • Portrait d'un homme.
    Photographie d'art, H. Jansou, 7 rue des Fleurs, Toulouse.
    (fonds privé de la famille)
  • Couverture d'album photographique.
    Photographie d'art, H. Jansou, 7 rue des Fleurs, Toulouse.
    (fonds privé de la famille)

Le photographe de la maison d'édition de cartes postales Labouche frères

Henri Jansou est employé par la maison Labouche frères dès le début du XXe siècle.
L’histoire de la maison Labouche commence en 1849 avec le père fondateur, Hector, et se poursuit après son décès en 1882, avec les descendants. La veuve d’Hector Labouche et ses trois enfants, Jeanne (née le 1er juin 1852), Lucien (né le 3 décembre 1854) et Eugène (né le 5 octobre 1867) reprennent l’activité de papeterie, gravure et lithographie. Après le décès de leur mère le 5 janvier 1890, et de leur sœur le 6 janvier 1910, les deux frères poursuivent l’œuvre familiale en se spécialisant dans l’impression de cartes postales par la technique de la phototypie. Leur entreprise est florissante et se maintient de nombreuses années. Eugène Labouche décède le 15 août 1938, mais Lucien Labouche assure la direction jusqu’à son décès le 14 mars 1959, en ayant pris soin d’associer dès 1928 sa fille Suzanne, puis son gendre Henri Mazières.


  • Ensemble de la maison des arcades du Capitole. Photographie Henri Jansou
    Vue de la maison Labouche frères éditeurs : cartes postales, imprimerie et papeterie du Capitole.
  • Portrait de C. Hébrard, représentant commercial de la maison Labouche frères.
    C. Hébrard de la maison Labouche frères graveur imprimeur à Toulouse sera de passage en votre ville.
    Photographie Henri Jansou.


Les photographies originales du fonds Labouche conservées aux Archives départementales de la Haute-Garonne apportent une information précieuse sur leur auteur. Le verso comporte bien souvent un tampon avec le nom du photographe, alors que la carte postale ne le mentionne pas forcément. Ceci permet ainsi d’attribuer un auteur à de nombreuses photographies.

  • La Montagne Noire. Lampy : le bassin neuf.
    Carte postale Labouche avec mention "Cliché Jansou".
  • La Haute-Garonne. 78. Saint-Elix : ensemble du château. Photographie Henri Jansou.
    Carte postale Labouche sans mention de photographe.
  • La Haute-Garonne. 78. Saint-Elix : ensemble du château.
    Photographie originale comportant au verso le tampon "H. Jansou, photographe, Maison Labouche frères".
  • La Haute-Garonne. 78. Saint-Elix : ensemble du château.
    Verso de la photographie comportant la légende et le tampon du photographe.


L’édition d’une carte postale résulte d’un travail d’équipe entre l’éditeur, le photographe et les techniciens chargés d’opérer sur les machines d’imprimerie. L’éditeur améliore et adapte l’image avant de la passer à l’impression. La photographie originale est retouchée et modifiée.

  • La Haute-Garonne.527. Carbonne : la mairie
    Annotation manuscrite sur l'image pour une retouche : " effacer le bec de gaz ". L'éditeur fait disparaître les éléments qui pourraient perturber la lecture de l'image. L'accent est mis sur l'objet principal de l'image, le bâtiment de la mairie.
  • L'Ariège. 492. Rimont : château de Monségu
    Annotation manuscrite sur l'image pour une retouche : " à supprimer ". Les effets de feuillage ne conviennent pas à l'éditeur qui demande une correction.
  • Château du Castelet : Arnave (Ariège)
    Annotation manuscrite sur l'image pour une retouche : " forcer légèrement le fond et mettre un peu de neige ". La photographie prise par Henri Jansou est actualisée en fonction des besoins de l'éditeur : un paysage enneigé donne une touche esthétique supplémentaire qui permettra à la carte postale de mieux se vendre.


L’éditeur décide seul du cycle de vie des images. Certaines traversent ainsi des décennies. La maison Labouche frères n’hésite pas à les rééditer en déclinant des tons différents (version en noir et blanc ou en teinte sépia).

  • Les Pyrénées. 97. Montauban-de-Luchon : l'église / cliché Jansou. - Toulouse : Labouche frères, [avant 1904]. - Carte postale.
    Seule l'édition antérieure à 1904 comporte la mention du photographe.
  • Les Pyrénées Centrales. 97. Montauban-de-Luchon : l'église. - Toulouse : phototypie Labouche frères, [entre 1905 et 1918, réédition]. - Carte postale.
  • Les Pyrénées Centrales. 97. Montauban-de-Luchon : l'église. - Toulouse : éditions Pyrénées-Océan, Labouche frères, marque LF, [entre 1937 et 1950, réédition]. - Carte postale.