Le destin de trois communes à travers les archives


L'exposition peut être exploitée avec des élèves de tous niveaux (école, collège et lycée), l'exploitation proposée ci-dessous s'adresse principalement aux écoliers (plutôt pour le cycle 3) et collégiens (programme d'éducation civique de 6ème, programme d'histoire de 4ème). Les professeurs pourront utiliser les documents séparément ou regroupés par thèmes comme proposé dans la fiche suivante.


Fiche professeur
THEME 1 :
Le village au XVIIIe siècle : espace vécu, espace social

Les deux documents étudiés permettent d'aborder la communauté d'habitant comme espace géographique organisé, hiérarchisé et comme espace social reflet d'une société elle aussi hiérarchisée. Ainsi, les élèves de 4ème retrouveront dans le bourg de Saint-Jory les marques de la présence seigneuriale héritées du moyen âge (moulin, pigeonnier, château...) mais toujours vivantes en cette fin d'ancien régime.


THEME 2 :
Les archives communales, témoins des conditions de vie des villageois sous l'Ancien Régime

Les 3 extraits de registres paroissiaux peuvent permettre aux élèves de mettre en perspective les registres paroissiaux avec les registres d’état-civil dans le cadre du programme d’éducation civique de 6ème. Mais l’intérêt de ces documents réside dans le fait qu’ils rapportent chacun un évènement climatique suffisamment inhabituel pour que le prêtre de la paroisse juge nécessaire d'en faire mention dans son registre. Le document administratif devient complice de l'historien en lui permettant de mieux comprendre les variations démographiques sur des temps plus ou moins longs.


THEME 3 :
Fiscalité et propriété sous l'Ancien Régime

Dans ce "cayer des biens ruraux", le professeur pourra montrer à ses élèves que le noble, bien que privilégié, n’est pas un homme au dessus des lois et qu’il peut être amené à payer des impôts comme les habitants de ses terres. Cela permet d’aborder aussi le statut du sol sous l’ancien régime.
Enfin, le registre de notaire peut permettre de présenter une profession juridique « amie » des archives et des historiens par la nature des informations qu’elle fournit.


THEME 4 :
Les archives communales, témoins des conflits européens sous le Ier Empire

A l’aide de ces 2 documents les élèves pourront aborder le règne de Napoléon 1er sous l’angle de l’engagement militaire et de ses conséquences pour les populations civiles. Les documents peuvent permettre d’aborder les enjeux géopolitiques européens durant la période napoléonienne et de replacer les documents dans un contexte plus général.


THEME 5 :
Les archives communales, témoins des progrès technologiques aux XIXe et XXe siècles

Les 2 documents choisis, sans être explicites sur les évolutions technologiques du XIXe siècle, permettent d’aborder la société industrielle naissante au travers de 2 moyens de communications, symboles de cette modernisation de la société. Le document 10 aborde la problématique de l’aménagement du territoire et du développement local. Le document 11 est beaucoup plus anecdotique mais il témoigne de la nécessaire adaptation des règlementations face à un moyen de locomotion dont les contemporains percevaient déjà les risques. Les élèves pourront se rendre compte que la question de la vitesse n’est pas un thème nouveau…

Fiche élève
Télécharger la fiche élève pour impressionfiche élève à imprimer (24 ko)

THEME 1 :
Le village au XVIIIe siècle : espace vécu, espace social


Les deux documents étudiés permettent d'aborder la communauté d'habitants comme espace géographique organisé, hiérarchisé et comme espace social reflet d'une société elle aussi hiérarchisée. Ainsi, les élèves de 4ème retrouveront dans le bourg de Saint-Jory les marques de la présence seigneuriale héritées du moyen âge (moulin, pigeonnier, château...) mais toujours vivantes en cette fin d'ancien régime.


Document 1 : Plan de Saint-Jory au XVIIIe siècle (II 595, AMT) plan de St-Jory au XVIIIe s. (843 ko)

1. Quelles informations figurent sur ce plan de Saint-Jory ?


2. Quelle peut être l'utilité de ce type de document ?



3. Quels sont les bâtiments qui sont facilement identifiables ?



4. Où sont situés le château et l'église dans le village ?


5. Où est situé le cimetière par rapport à l'église ?


6. A qui appartiennent le moulin, le pigeonnier et le château ?



7. Comment sont représentées la plupart des maisons de Saint-Jory ?


8. Comment sont représentés les murs de la maison de la demoiselle Griffoul (encadrée sur le plan) et de l'église ?


9. A quoi peut-on attribuer ces différences ? Qu'apprend-on sur la façon de construire les habitations au XVIIIe siècle ?


Sur la copie du plan de Saint-Jory plan à imprimer (843 ko)
10. Coloriez les terres possédées par le seigneur. Que constatez-vous ?



Document 2 : Les nominations consulaires à Gratentour en 1712 (101 H 607) Nominations consulaires à Gratentour en 1712) (203 ko)

11. Le seigneur de Gratentour est-il un seigneur laïc ou religieux ? Justifiez.


12. Qu'est-ce qu'un consul ?
.

13. Comment se déroule la nomination des consuls à Gratentour en 1712 ?


14. Est-ce un mode de nomination démocratique ?


15. Qui détient le pouvoir dans la commune de Gratentour ?




THEME 2 :
Les archives communales, témoins des conditions de vie des villageois sous l'Ancien Régime


Les 3 extraits de registres paroissiaux peuvent permettre aux élèves de mettre en perspective les registres paroissiaux avec les registres d’état civil dans le cadre du programme d’éducation civique de 6ème. Mais l’intérêt de ces documents réside dans le fait qu’ils rapportent chacun un évènement climatique suffisamment inhabituel pour que le prêtre de la paroisse juge nécessaire d'en faire mention dans son registre. Le document administratif devient complice de l'historien en lui permettant de mieux comprendre les variations démographiques sur des temps plus ou moins longs.

Documents 3, 4 et 5
(document 3) La peste à Bruguières en 1628 (1 E 1) La peste à Bruguières en 1628 (345 ko)
(document 4) Le tremblement de terre du 21 juin 1660 (1 E 2) Le tremblement de terre du 21 juin 1660 (230 ko)
(document 5) Le grand hiver de 1709 (1 E 4) Le grand hiver de 1709 (245 ko)

Ces 3 documents sont des extraits des registres paroissiaux de Bruguières.
1. Quelles informations devaient figurer sur les registres paroissiaux ?

2. Qui devait les rédiger ? Pourquoi ce personnage était-il le plus qualifié pour les rédiger ?

3. Pourquoi faire mention de ces 3 catastrophes ?

THEME 3 :
Fiscalité et propriété sous l'Ancien Régime


Dans ce "cayer des biens ruraux", le professeur pourra montrer à ses élèves que le noble, bien que privilégié, n’est pas un homme au dessus des lois et qu’il peut être amené à payer des impôts comme les habitants de ses terres. Cela permet d’aborder aussi le statut du sol sous l’ancien régime.
Enfin, le registre de notaire peut permettre de présenter une profession juridique « amie » des archives et des historiens par la nature des informations qu’elle fournit.

Document 6 : "Cayer des biens ruraux" (2 E 5339) "Cayer des biens ruraux" (409 ko)
4. Quels sont les renseignements contenus dans le "cayer" des biens ruraux ?

5. Sachant qu'un arpent équivaut à 5690 m2 et la pugnère à 1422 m2, calculez la superficie totale détenue par George d'Olive.

6. A quel ordre (ou groupe social) appartient George d'Olive ?

7. La dernière ligne du document fait référence à une somme d'argent (9 sols 7 deniers un quart). A quoi peut correspondre cette somme ?


Document 7 : Le premier registre du notaire Antoine Toulza, 1725 (3 E 7926) Premier registre du notaire Antoine Toulza, 1725 (1175 ko)

8. Quelle est la fonction d'un notaire ?


THEME 4 :
Les archives communales, témoins des conflits européens sous le Ier Empire


A l’aide de ces 2 documents, les élèves pourront aborder le règne de Napoléon 1er sous l’angle de l’engagement militaire et de ses conséquences pour les populations civiles. Les documents peuvent permettre d’aborder les enjeux géopolitiques européens durant la période napoléonienne et de replacer les documents dans un contexte plus général.


Document 8 : L'effort de la guerre napoléonienne à Gratentour (2 E 3073) L'effort de la guerre napoléonienne à Gratentour (255 ko)

9. Qu'est-ce qu'un conscrit ? Comment est-il désigné ?

10. Qui a rédigé ce document ?

11. Pourquoi la France a-t-elle instauré (par la loi Jourdan) la conscription ?

12. Pourquoi Napoléon Bonaparte a-t-il besoin de conscrits ?

Document 9 : La bataille de Toulouse vue depuis Gratentour, 1814 (2 E 3052) La bataille de Toulouse vue depuis Gratentour, 1814 (382 ko)

13. Qui est l'auteur de ce document ?

14. Sur quel évènement nous renseigne-t-il ?

15. Qu'apprend-on sur le fonctionnement des armées durant les guerres de Napoléon ?

16. Pourquoi ce document est important pour les historiens ?


THEME 5 :
Les archives communales, témoins des progrès technologiques aux XIXe et XXe siècles


Les 2 documents choisis, sans être explicites sur les évolutions technologiques du XIXe siècle, permettent d’aborder la société industrielle naissante au travers de 2 moyens de communication, symboles de cette modernisation de la société. Le document 10 aborde la problématique de l’aménagement du territoire et du développement local. Le document 11 est beaucoup plus anecdotique mais il témoigne de la nécessaire adaptation des règlementations face à un moyen de locomotion dont les contemporains percevaient déjà les risques. Les élèves pourront se rendre compte que la question de la vitesse n’est pas un thème nouveau…


Document 10 : Saint Jory réclame une gare (2 E 5281) Saint-Jory réclame une gare
(289 ko)

17. Qui demande la construction d'une gare ? En quelle année ?

18. Existait-il déjà une ligne de chemin de fer entre Bordeaux et Toulouse ?

19. En vous aidant du panneau 1, expliquez pourquoi il est important pour Saint-Jory d'être connecté au réseau ferré naissant ?


Document 11 : La vitesse des automobiles est limitée à Bruguières en 1908 (2 D 1)
La vitesse des automobiles est limitée à Bruguières en 1908 (345 ko)

20. Qu'est-ce qu'un arrêté ?

21. En quelle année le maire de Bruguières prend-il cet arrêté ?

22. De quelle innovation technologique est-il question dans ce document de la mairie de Bruguières ?

23. Quelle est la crainte liée à ce moyen de locomotion ?





haut de page

ad31 - mentions légales