Découvrez l'autre visage des Archives 31 sur Facebook


Exploitation pédagogique

Comment identifie-t-on une image ?


Sur le site des Archives départementales de la Haute-Garonne un mystérieux appel est lancé aux internautes...

Ils doivent aider les Archives à identifier certains documents du fonds Labouche.

Cela nous invite à nous poser quelques questions :


D'où viennent ces images ?
Qu'est-ce que le fonds Labouche ?

C'est un fonds photographique qui provient de l'entreprise des frères Labouche, éditeurs et imprimeurs de cartes postales. Il est conservé aux Archives départementales de la Haute-Garonne sous la cote 26 Fi. Il a été acheté par le Conseil Départemental en 1993.

Qui étaient les frères Labouche ?

La maison Labouche, créée à Toulouse en 1848 par Hector Labouche, puis reprise par ses fils Eugène et Lucien, exerce son activité des années 1900 à 1960.


De quoi est composé le fonds ?

Le fonds concerne les départements suivants : Ariège, Aude, Aveyron, Dordogne, Gard, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Hérault, Landes, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne. Il comporte aussi des séries comme la Montagne Noire, les Pyrénées, les Pyrénées ariégeoises, le Roussillon, le Sud-Ouest et quelques séries thématiques (guerre de 1914-1918, les chapeaux...).

50 000 documents environ : cartes postales, tirages papier, négatifs sur plaques de verre, négatifs nitrate, négatifs sur pellicule souple, couvrant la période 1900-1960.


Comment identifie-t-on une image ?

Le service des Archives figurées au sein des Archives départementales cherche à identifier toutes les images du fonds. Quand c'est une carte postale, c'est facile, il y a la légende au dos et l'éditeur est mentionné.
Ainsi sur les cartes postales du fonds Labouche l'éditeur est mentionné LF ou phototypie Labouche-Frères avant 1937 et Pyrénées-océan, Labouche-frères ou ELFE après 1937.

a vous de jouer !A VOUS DE JOUER


Mais quand c'est une plaque de verre ou un négatif, il faut chercher des indices.
On peut trouver des indices techniques, ainsi le support utilisé renseigne sur la période. Dans le cas du fonds Labouche, les tirages ont d'abord été faits sur plaque de verre, puis à partir des années trente sur des supports nitrate et enfin sur des pellicules souples à partir des années cinquante.
On peut trouver également des indices sur l'image : en repérant des monuments que l'on peut retrouver identifiés ailleurs (église, château, type de clocher, ponts, arcades...) ou des panneaux de signalisation, des images publicitaires indiquant le nom d'un commerçant.

a vous de jouer ! A VOUS DE JOUER

Mais il y a aussi parfois des pièges qu'il faut éviter...

* des vues inversées par exemple dans lesquelles le tirage a été fait en négatif.
* des monuments qui ont disparu ou au contraire qui sont nouveaux.

a vous de jouer ! A VOUS DE JOUER


* parfois des négatifs anciens étaient doublés en faisant quelques retouches sur des paysages peu modifiés.

a vous de jouer !UN EXEMPLE ?



La SNIAS.

La SNIAS (Société nationale industrielle aérospatiale)

Née en 1970 de la fusion de plusieurs sociétés, elle est à l'époque la sixième entreprise mondiale de construction aéronautique. Elle est le constructeur du Concorde. Le Concorde décolle pour la première fois de l'aérodrome de Toulouse-Blagnac le dimanche 2 mars 1969 et sa mise en service est prévue pour 1975. Après l'échec commercial de Concorde, la SNIAS sera intégrée à la société Airbus-Industrie, maître d'oeuvre dans les années 80 de l'Airbus A 300 B.
Quels indices peuvent renseigner les Archives ?
Parfois des personnes peuvent avoir chez eux la carte postale qui correspond à l'image. Ainsi ils peuvent relever la source et la référence et l'indiquer aux Archives.
Parfois c'est plutôt un renseignement sur un lieu, sur l'identification d'un monument, auquel cas le service compare avec d'autres images jusqu'à ce qu'il soit sûr de l'identification.

Alors à vos greniers ! ! !




ad31 - mentions légales