Découvrez l'autre visage des Archives 31 sur Facebook


Tarif du droit de leude et péage. Copie du 7 octobre 1682 d'un texte datant de 1219. ADHG, 1 C 366

Fichiers images a décompresserTélécharger le dossier complet (9 Mo)
Ecoles de Poucharramet
L'église et l'orme de Benque-Dessous-et-Dessus (vallée d'Oueil près de Luchon) entre 1905 et 1918. L'orme a été inscrit sur la liste des sites naturels classés le 16 juin 1931. ADHG 26 FI Pyrénées 199.

Niveaux

    Apprentissage de l' occitan à l'école primaire (CM1-CM2) et au collège.

Objectif

Approfondir la compréhension de l'écrit et aborder une notion historique à partir d'un document d'archives écrit en occitan.

Il s'agit d'extraits d'un texte en occitan connu sous le nom de « tarif catalan ». Ce tarif a été recopié le 7 octobre 1682 par l'archiviste Rignon, garde des Archives royales de la Trésorerie de Toulouse, à partir du texte de la concession octroyée en septembre 1219 par Raymond VI, comte de Toulouse, aux habitants de cette ville, qui les exemptait de tout droit de leude et péage pour toutes les marchandises qu'ils font entrer ou sortir de la ville.
Ce document est consécutif à la plainte d'un négociant toulousain, Jérôme Teysseyre, contre Michel-Nicolas Auboust, fermier de la leude de Toulouse. Le parlement de Toulouse avait déjà auparavant confirmé plusieurs fois cette exemption et la renouvelle le 15 septembre 1747, date d'impression de ce « tarif catalan ».

Par péage, il faut entendre les droits de transit destinés à l'entretien des routes et des ponts (du moins en théorie...).
Par leude, il faut comprendre les droits sur les ventes et les achats, perçus dans les marchés et à l'intérieur des villes.
Toutefois, la distinction n'était pas absolue. Il est bien précisé à la fin de cette liste que ces droits ne doivent être acquittés que par les étrangers non privilégiés.
On constate que si cette liste a été établie avec une extrême minutie et précision, elle est par contre dans un désordre total (produits non classés par type et certains parfois cités à deux endroits différents) qui peut sans doute s'expliquer par de nombreux ajouts et modifications au fil des siècles.
Il ne nous est malheureusement pas possible d'apprécier la sévérité de ce tarif selon les produits, faute de renseignements certains au sujet des mesures qui y sont employées : c'est habituellement la carga, charge d'une bête de somme et nous ne connaissons pas non plus les prix correspondants.
La monnaie de compte utilisée ici est un système hérité des anciens comtes de Toulouse : le toulsa (tolza) qui valait deux tournois. On rappellera ici qu'une livre valait 20 sous et un sou valait 12 deniers.

"Tarif catalan" ou tarif du droit de leude et péage. Copie du 7 octobre 1682 d'un texte datant de 1219. AD HG, 1 C 366. (1 sur 4)
 
"Tarif catalan" ou tarif du droit de leude et péage. Copie du 7 octobre 1682 d'un texte datant de 1219. AD HG, 1 C 366. (2 sur 4)
"Tarif catalan" ou tarif du droit de leude et péage. Copie du 7 octobre 1682 d'un texte datant de 1219. AD HG, 1 C 366. (3 sur 4)
"Tarif catalan" ou tarif du droit de leude et péage. Copie du 7 octobre 1682 d'un texte datant de 1219. AD HG, 1 C 366. (4 sur 4)

Transcription d'extraits du tarif du droit de leude et péage que le roi prend en la ville de toulouse (ADHG, 1 C 366)

Aysso son las causas de que hom deu pagar la leuda ou guidonadge en la villa de Tholosa al rey nostre senhor, ho à autre en nom de el.
Ici sont les choses (marchandises) pour lesquelles on doit payer la leude ou guidonage dans la ville de Toulouse au roi notre seigneur, ou à quelqu’un d’autre en son nom.

Premierement, la cargua de sucre
Premièrement, la charge de sucre

8 sols 4 deniers tolzas


De presset vermeil
Des pêches dorées 

1 sol 9 deniers tolzas 


Item, la cargua del saffra, de passada, 1 sol 9 deniers tolzas & si se vend en esta villa, ou se desplega, 16 sols 8 deniers tolzas
De même, la charge du safran, pour un simple passage, 1 sol 9 deniers toulsas et si elle se vend en cette ville ou y est déchargée, 16 sols 8 deniers toulsas


Item, la cargua de la telas del Pey, si se venden ou desplegan, ou passan
De même, la charge de la toile du Puy, qu’elle se vende, se décharge ou passe

1 sol 6 deniers tolzas


Item, la cargua de datils & d’amellas
De même, la charge de dattes et d’amandes 

10 deniers tolzas


Item, la cargua dels grasals
De même, la charge de terrines (récipients en terre cuite en forme de grand plat)
Item, la cargua de las maits petitas
De même, la charge de petites maies

un grasal
une terrine

una mait petita
une petite maie


Item, la cargua dels marguez de pigassas, dus margues, & dels autres
De même, la charge de manches de haches : deux manches, et des autres

non res

[ne payent] rien


Item, la cargua de lato ou de coëyre
De même, la charge de laiton ou de cuivre 

1 sol 4 deniers tolzas


Item, la cargua del coëyre vieil.
De même, la charge de cuivre vieux

8 deniers tolzas


Una flassada.
Une couverture (de laine)

1 denier tornois 
1 denier tournois 


Item, la cargua dels salmous, dalphis, dels vayrats, ou de tout peys de mar, ou de Montpelier, vende ou passa un denier
De même, la charge de saumons, dauphins, de maquereaux, ou de tous poissons de mer, ou de Montpellier, qu’il soit vendu ou de passage

un denier tolza


La cargua de las anguilas
La charge d’anguilles 

2 deniers tolzas


Las cent pels des anhels, ou des esquirols, ou de oëilles, ou de crabits, si no son fenduts
& si son fenduts, per cargua
Le cent de peaux d’agneaux ou d’écureuils ou de brebis ou de chevreaux, si elles ne sont pas fendues
et si elles sont fendues, par charge


2 deniers tolzas
1 sol 4 deniers tolzas

2 deniers toulsas
1 sol 4 deniers toulsas 


Item, le cuer d’aze, ou de mulla, ou de sauma que sia en pel

De même, le cuir d’âne ou de mule ou d’ânesse qui sera sous forme de peau

1 denier tolza


Item, la pel d’ermini, de faina, ou de martre

De même, la peau d’hermine, de fouine ou de martre

1 denier tolza


Item, la cargua de la milgrana deu per cargua

De même, la charge de grenades doit par charge

4 milgrana

4 grenades


Item, deguna fruta, exceptat nozes, castanhas & milgranas, d’entrada & d’ychida
De même, aucun fruit, sauf les noix, châtaignes et grenades, d’entrée et de sortie


no res


ne [doivent] rien


Item, le milier de la agulha

De même, le millier d’aiguilles

una agulha & 1 denier tornois 
une aiguille et 1 denier
tournois


Item, la livra de la seda, si ella se vend en esta villa ou se desplega
De même, la livre de soie, si elle se vend en cette ville ou s’y décharge

1 denier tolza


Las causas dessus escriutas deven ester entendudas des homes strangiers que no so privilegiats, non pas d’aquels que han privilegies de no pagar leuda ny peadge.
Les choses écrites ci-dessus doivent s’entendre pour des hommes étrangers qui ne sont pas privilégiés, pas pour ceux qui ont des privilèges pour ne pas s’acquitter de la leude ni du péage.


Fichiers images a décompresserTélécharger le dossier complet (9 Mo)

haut de page

ad31 - mentions légales