Découvrez l'autre visage des Archives 31 sur Facebook


>

Plaques de verre (fonds Charles Chevillot) : Afrique coloniale, 1917-1925

Après l'inventaire des photographies sur plaque de verre correspondant à l'installation de Charles Chevillot à la perception d'Aspet dans les Pyrénées (1926-1934) et celui correspondant à son épisode toulousain (après 1950), nous retournons en arrière au début de sa carrière, lors de son affectation en Afrique Occidentale française, de 1917 à 1926.

Cet ensemble constitué de 1696 photographies nous fait partager la vie des colons français, mais aussi celle de la population locale à laquelle Charles Chevillot porte attention. Avec son épouse et d'autres colons, il participe à la vie locale et part aussi en exploration pour visiter et découvrir le Sénégal et le Mali.

Il est d'abord affecté au Sénégal, à la paierie de Podor de 1917 à 1918, puis à Louga de 1918 à 1919 (7 Fi PV 185). Il est nommé ensuite au Soudan français (actuel Mali), à la paierie de Kayes de 1920 à 1922, puis à Koulouba, près de Bamako, de 1922 à 1926 (7 Fi PV 186). Les photographies ont été classées par lieu, pour celles qui ont pu être identifiées (7 Fi PV 185 - PV 186). Le reste a été classé selon des thèmes (7 Fi PV 187 - PV 188). Charles Chevillot séjourne aussi au Maroc et en Algérie, durant ces périodes, soit à l'occasion d'escales lors des trajets entre la France et l'Afrique ou soit à l'occasion d'un voyage d'agrément de courte durée (7 Fi PV 189).


Pour consulter l'inventaire, cliquez sur "Instrument de recherche".




ad31 - - mentions légales