Découvrez l'autre visage des Archives 31 sur Facebook


>

Saga Labouche, épisode 2 : les photographes


De 1900 à 1966, les éditions Labouche ont marqué de leur nom l'histoire de la carte postale dans le Sud-Ouest.
Racheté par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne en 1993, leur fonds photographique, composé de 53.000 documents, est aujourd'hui entièrement classé .
Le 28 mai 2015, les Archives départementales vous proposent de découvrir l'envers du décor et de pénétrer dans le monde de la carte postale Labouche .

Rendez-vous tous les quinze jours pour un petit avant goût de cette conférence.

Les frères Labouche font appel à différents photographes toulousains ou originaires d’autres départements.

Louis Fachinetti,  mention « cliché Fac » sur les cartes postales.<br />Né en 1841, il est installé au début du XXe siècle, quai de Tounis. En 1910, il deviendra directeur de la société anonyme Provost. Armand-Antoine Baudillon (1876-1936).<br />Son adresse professionnelle est située 15 place Lafayette. Lucien Labouche apparait lui-même comme photographe. Sur certains clichés figure la mention « Cliché Labouche ».
Amédée Trantoul (1837-1910) fils du photographe Adolphe Trantoul qui créa sa propre maison en 1849. Père et fils sont renommés sur la place toulousaine. Le père décède en 1865... ... En 1874, la nouvelle adresse d’Amédée Trantoul se trouve au 18 rue Alsace-Lorraine. Un magasin d’exposition et de vente de tous les articles se rattachant à la photographie est installé dans ce nouveau local. En 1893, nouveau déménagement au 24 rue Sainte-Marthe, puis en 1910 au 45 boulevard de la Gare. Lucien Briet (1860-1921)<br />Né à Paris en 1860, Lucien Briet ne découvre les Pyrénées qu’en 1889 à Gavarnie. Fasciné, il y revient régulièrement, étudie les vallées, et gravit des pics. Adepte de la photographie, il tire de nombreux clichés Louis Le Bondidier (1878-1945)<br />En 1901, Louis et Margalide Le Bondidier arrivent de Lorraine, pour s’installer à Campan (Hautes-Pyrénées). Le couple est très vite séduit par la montagne. Ils consacrent alors tous leurs loisirs au pyrénéisme.<br />Louis Le Bondidier est à l’origine de la création du musée Pyrénéen de Lourdes. Henri Jansou (1874-1966).<br />Originaire de Lavaur, il s’installe à Toulouse et se perfectionne à l’Ecole des Beaux-Arts... ... Photographe indépendant, il est aussi  salarié<br />de la maison Labouche frères.<br />Sa longue carrière sera récompensée par la grande médaille d’Or du travail.
Venez découvrir le jeudi 28 mai, quelques curiosités parmi nos cartes postales Labouche, ainsi qu'un complément de cartes provenant de collectionneurs privés.


Une histoire de cotes

Le fonds Labouche est référencé aux Archives sous la cote 26 Fi. Comme les cartes Labouche intéressent un grand public, certains collectionneurs ont l'amabilité de nous faire connaître leurs trésors. Numérisées, ces nouvelles images entrent aux Archives sous la cote 1 Num, et viennent compléter le fonds Labouche. Grâce à ces compléments, nous progressons ensemble dans la connaissance de ce vaste ensemble produit par la maison Labouche frères.


Découvrez les autres épisodes de la saga Labouche :
Episode 1 : les premières cartes postales
Episode 3 : l'édition d'une carte postale
Episode 4 : le dessous des cartes
Episode 5 : Photoshop avant Photoshop, l’art de la retouche


ad31 - mentions légales